Mort d'Antoinette Fouque, une "ambition historique de femme" | L'Humanité

Mort d'antoinette fouque, une "ambition historique de femme" | l'humanité

Antoinette Fouque, une militante et des mouvements féministes

Lorsqu'elle rentre des USA, à l'aube des années 90, Antoinette Fouque (humanite) lance l'Alliance des femmes pour la démocratie. Au début de la décennie 80, la grande militante se met en retrait du MLF lors de son départ pour les Etats-Unis. Le mouvement est à ce moment en proie à des luttes intestines et perd de l’influence. Elle a lancé le Mouvement de Libération des Femmes avec le soutien d'autres militantes. A la fin de la décennie 70, Antoinette Fouque et d'autres activistes font le choix de déclarer le Mouvement de libération des femmes comme une association.

C’est en 1972 qu’Antoinette Fouque prend part à une UV illégale au sujet de la sexualité de la femme aux côtés de la philosophe Luce Irigaray. La jeune femme fait la connaissance de Jacques Lacan dans les années 60. Etiez-vous au courant ? Elle est à l'initiative du cercle de réflexion Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque décroche un Diplôme d'études approfondies. Elle côtoie la théoricienne Monique Wittig au même moment.

Antoinette Fouque siège au parlement européen entre 1994 et 1999, après s'être présentée sur la liste MRG. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie est une organisation créée sous la houlette de la militante à l'occasion des 200 ans de la déclaration des droits de l’homme, en 1989. Plus que jamais active, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie créée à l'initiative d'Antoinette Fouque se positionne à gauche.

"Le dictionnaire universel des créatrices" sort en 2013, il rend hommage à celles qui ont fait avancé le monde depuis quarante siècles. Le combat d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un militantisme féminin à outrance, il défend son attachement à la maternité, qui ne peut s’opposer à la libération des femmes. La théoricienne déteste les "-isme", qui font penser à une doctrine. Elle imagine par conséquent le terme "féminologie". Logiquement, Antoinette Fouque a participé à divers livres collectifs et à de multiples débats.

Enfance et jeunesse d’Antoinette Fouque

De ses années passées dans un quartier défavorisé, Antoinette Fouque va conserver toute son existence un fort ancrage à gauche. La jeune femme suit dans un premier temps ses études dans sa région d'origine puis choisit la capitale. Elle est toujours étudiante quand elle rencontre son époux. Au coeur des années soixante, elle donne naissance à sa fille. Elle est à ce moment confrontée aux difficultés qu’une femme rencontre lorsqu’elle doit assumer ses mission de maman et d’épouse alors qu'elle a un métier. Antoinette Fouque a vu le jour dans la cité phocéenne.

Les Sujets